Alain Le Saoût
 
 



 
Né le 1er novembre 1912 à Carantec




Marié le 1er juin 1946 à Carantec

Avec Yvonne Marzin


Décédé le 21 juillet 1997 à Morlaix

Fils de Jérome Le Saout et Marie Yvonne Merret




Signalement

Cheveux:chatains
Yeux:gris
Front:moyen
Nez:rectiligne
Visage:ovale
Taille:1.61m

Matricule:n° 4275 B 30


Grades

Engagé volontaire le 13 novembre 1930 à Brest

Matelot de 2ème classe,le 13 novembre 1930
Matelot de 2ème classe BE Fusilier


Quartier Maitre de seconde classe,le 1er juillet 1932
Quartier Maitre de 1ère classe,le 1er avril 1935
Second Maitre de Seconde classe,le 1er octobre 1937
Décoré de l'Ordre Royal du Million d'éléphants et du Parasol Blanc,le 17 janvier 1941


"Décoration du laos,alors sous protectorat Français,remise pour services exceptionnels militaires"

Second Maitre de 1ère classe,le 1er janvier 1944
Certificat d'Instructeur Fusilier,le 1er février 1947
Médaille Militaire,le 29 décembre 1948


BST,le 1er juin 1952
Maitre,le 1er juillet 1952




Affectations

13 novembre 1930

2ème dépot de Brest



28 novembre 1930

Ecole des Fusiliers Marins de Lorient







Préparation et obtention du Brevet Elémentaire de Fusiliers


1er juin 1931

Contre Torpilleur "Lion"


 

Mis à flot à Dunkerque,le 5 août 1929
Mis en service,le 5 février 1931
Sabordé à Toulon dans la forme Missiessy 2,le 27 novembre 1942
Saisi presque intact par les Italiens,FR 21

Remorqué à La Spezzia

Sabordé à Gênes






A son admission au service actif, le Lion est affecté à la 2ème escadre dite aussi Escadre du Ponnant car basée à Brest. Il forme la 4ème Division Légère (4ème DL) avec le Léopard et le Lynx (classe Jaguar). Il quitte Lorient le 8 février et arrive à Brest le même jour.

Il quitte Brest du 9 au 21 février 1931, faisant notament escale à Dunkerque du 15 au 19 février pour le lancement du contre-torpilleur Aigle.

La 2ème escadre appareille de Brest le 28 avril accompagné par la 1ère ESM (appartenant aux forces de région), cette appareillage permettant au secteur naval de Brest de s'entrainer à la protection d'une force navale dans ses eaux. Après différents exercices et escales dans les ports de la région, le Bison et le reste de la 2ème Escadre rentrent à Brest le 8 mai 1931.

Le 1er juin 1931, le Lion remplace le Léopard comme navire-amiral de la 4ème DL.

Le Lion appareille alors avec le Bison pour une croisière en mer Baltique, faisant escale à Libau (Lettonie) du 10 au 13 juin, participant à une revue navale le 12 pour le dixième anniversaire de la marine lettone.

Les deux contre-torpilleurs font ensuite escale à Riga du 13 au 15, à REstonie) du 15 au 18 juin, à Gdynia (Pologne) du 20 au 23 juin avant de rentrer à Brest le 27 juin 1931.
Après un carénage du 1er au 27 août 1931, le Lion effectue plusieurs sorties pour exercices dans l'Atlantique avec d'autres navires de la 2ème escadre, le Lion formant la 4ème DL avec le Vauban.

Il commence l'année 1932 par une immobilisation pour avarie au mois de janvier avant de reprendre du service au mois de février pour plusieurs sorties dans l'Atlantique et en Manche pour exercices.

Le Lion quitte Brest le 17 mai en compagnie du Bison, faisant escale à Casablanca du 18 au 25 mai,à Mogador en compagnie du Vauban du 25 au 27 puis de nouveau à Casablanca avec le Bison et le Vauban du 28 mai au 5 juin 1932.

Les trois contre-torpilleurs entrent ensuite en Méditerranée pour différents exercices notamment une interception de convois entre Malte et Lampedusa.. Le Lion fait escale avec les autre contre-torpilleurs à Bizerte du 17 au 20, à Oran du 21 au 25, à Lisbonne du 27 juin au 2 juillet avant de rentrer à Brest le 5 juillet 1932.

A noter que du 26 au 31 juillet, le Lion accompagné du Vauvan et du Bison sont à Cherbourg pour rendre hommage au sous-marin Promethée, perdu le 7 juillet lors d'une sortie d'essai (sept survivants sur soixante-huit membres d'équipage.

Au printemps 1932, la composition de la 4ème DL évolue puisque la division est désormais composée du Lion, du Vauban et du Lynx. L'activité en ce printemps 1932 est marqué par aucun événement saillant, toujours de nombreuses sorties pour entrainement dans l'Atlantique et en Manche.




 

 

 





15 novembre 1932

Navire-Atelier "Jules Verne"



Mis à Flot,le 3 février 1931
Mis en service en tant que ravitailleur de sous-marins,le 26 septembre 1932
Secours du cargo Saint Prosper,échoué au Raz Blanchard,le 18 janvier 1934
Bizerte,en novembre 1940
Dakar,en mars 1941
Méditerrannée Orientale,en 1944
Navire atelier,en 1945
Basé en Indochine à Saïgon,à partir du 30 mars 1946
Carénage à Yokohama,de 1952 à 1953
Sert de caserne à Toulon,en 1955
Comdamné coque n°302,le 1er aout 1961 




 
 
 
 
 

Affecté à Brest en 1932,il est équipé pour la maintenance d'une escadrille de 6 sous marins.






1er juillet 1935

Ecole des Fusiliers Marins de Lorient








1er octobre 1936

Croiseur "Colbert"


Lancé à Brest,le 20 avril 1928
Mis en service,le 1er avril 1931
Bombardements de Gênes,en juin 1940
Sabordé à Toulon aux appontements de Milhaud 5,le 27 novembre 1942
Démoli et découpé sur place,en 1943



Le Colbert entre en travaux et gagne Lorient d'octobre 1935 au 15 janvier 1936, ou il est de retour à Toulon; il fait escale à Villefranche; puis en Afrique du Nord; il patrouille sur les côtes d'Espagne par suite de la guerre civile du 3 septembre 1936 au 2 janvier 1937, le Colbert fait une escale à Barcelone. La 1ère DL composée de l'Algérie; du Foch et du Colbert fait diverses escales dans les ports de Méditerranée;
 En mai ils rejoignent Brest,et retournent en Méditerranée en juin.
Du 15 aout au 15 octobre, le Colbert est en grand carénage; puis retour en escadre en Méditerranée.



 



Toulon,sabordé aux appontements de Milhaud 5,le 27 novembre 1942
L'opération de renflouement durera de 1943 à 1948



 

1er mars 1937

Ecole des Fusiliers Marins de Lorient




"Cours de Second Maitre"







29 juin 1937

Croiseur"Colbert"



Lancé à Brest,le 20 avril 1928
Mis en service,le 1er avril 1931
Bombardements de Gênes,en juin 1940
Sabordé à Toulon aux appontements de Milhaud 5,le 27 novembre 1942
Démoli et découpé sur place,en 1943







Du 15 aout au 15 octobre, le Colbert est en grand carénage.




1er octobre 1937

5ème dépot de Toulon






4 novembre 1937



Croiseur "Dupleix"


Mis à Flot à Brest,le 9 octobre 1930
Mis en service,en 1932
Bombardements de Gênes,en juin 1940
Sabordé dans la darse Missiessy à Toulon,le 27 novembre 1942
Renfloué,le 3 juillet 1943
Chavire et coule après un bombardement allié,le 11 mars 1944
Démoli sur place





15 novembre 1936
Le Dupleix devient navire amiral, le temps de l'indisponibilité de l'Algérie pour carénage. 
1er février 1937
Le Dupleix entre en carénage 
3 septembre 1937
Retour en escadre, il est affecté à la 1er DC1
9 octobre 1937 
Il appareille pour entrainement.
 20 novembre 1937
Il porte le pavillon de l'amiral Abrial, par suite de l'indisponibilité de l'Algérie, jusqu'au 1er avril 1938
26 février 1938
 Il est en rade de Villefranche
1er mai 1938
Il appareille avec l'escadre pour une croisière en Méditerranée orientale.



Sabordage à Toulon,le 27 novembre 1942





1er mai 1938

5ème dépot de Toulon







11 juin 1938

Passager Mer "Paquebot"

"Destination Shangaï"



11 juillet 1938

Croiseur"Primauguet"

 


Mis à flot à Brest,le 21 mai 1924
Mis en service,le 25 avril 1927
Echoué au combat puis incendié à Casablanca,le 8 novembre 1942









 
.......A suivre....
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement